Thierry Mourotte, directeur général du GEIQ Pro 49 pendant 18 ans

Départ en retraite de Thierry MOUROTTE

Thierry Mourotte, directeur général du GEIQ Pro 49 pendant 18 ans

Le 14 septembre 2016, une cérémonie a été organisée en l’honneur de Thierry Mourotte, directeur général du GEIQ PRO 49 pendant 18 ans, qui a contribué de manière exceptionnelle à l’insertion professionnelle et à la qualification de nombreux salariés sans emploi dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). Grâce à son engagement et à son implication, le GEIQ PRO 49 a permis de concrétiser un projet professionnel à près de 640 personnes éloignées de l’emploi, de signer un contrat en alternance, en vue d’une embauche en CDI, CDD, ou de contrats de travail temporaires, dans 90 entreprises adhérentes, favorisant ainsi le retour à l’emploi.

Le GEIQ PRO 49 est une association à but non lucratif qui met en place un accompagnement social actif en faveur des demandeurs d’emploi et les entreprises en vue d’une insertion professionnelle réussie. Il offre des solutions flexibles et adaptées pour l’emploi durable en permettant aux entreprises de mutualiser leurs embauches et en proposant des parcours d’insertion individualisés, un double tutorat, une mobilisation des organismes de formation et un travail en partenariat avec les responsables des ressources humaines des entreprises adhérentes, contribuant ainsi à l’insertion sociale et professionnelle.

Malgré le départ en retraite de notre ancien directeur général Thierry Mourotte, le GEIQ PRO 49 continue d’assumer un rôle essentiel dans l’insertion professionnelle et la qualification des salariés. La directrice actuelle, Lucie Grellié, poursuit l’œuvre de son prédécesseur en diversifiant les activités du groupement et en renforçant les partenariats avec les entreprises et les institutions. Le GEIQ PRO 49 travaille en étroite collaboration avec Pôle Emploi, la Direccte, et d’autres acteurs du marché du travail pour répondre aux besoins des entreprises, favoriser l’employabilité des personnes rencontrant des difficultés d’insertion, et participer à des chantiers d’insertion par l’activité économique, contribuant ainsi à la lutte contre l’exclusion sociale et au développement de l’économie sociale et solidaire.